André Tardieu. L’incompris, par Maxime Tandonnet

André Tardieu. L’incompris, par Maxime Tandonnet

Depuis de nombreuses années maintenant, la mode est aux biographies. Nous sommes donc bien obligés d’en parler sur Les Mots en partage, pour épouser la réalité ! Elles fleurissent dans les rayons des librairies à chaque rentrée, et concernent aussi bien des personnages de premier plan que d’illustres inconnus. Dans certains cas, il s’agit de sujets inédits ; dans d’autres, on met à jour les données sur tel ou tel individu – quand on ne se livre pas à une véritable guerre éditoriale et commerciale, comme autour de la mort de Jacques Chirac, entre autres exemples. Certaines maisons d’édition et collections se sont fait une spécialité des biographies en général, à l’instar de Tallandier, Fayard ou encore Perrin.

Et nous évoquerons d’ailleurs aujourd’hui une parution encore récente (de janvier 2019) des éditions Perrin à Paris, collection « Biographie » – en attendant peut-être une publication au format de poche dans la désormais célèbre collection « Tempus ».

Nous voulons parler de la biographie André Tardieu. L’incompris, composée par Maxime Tandonnet.

Or, nous ne nous étendrons pas outre-mesure sur ce livre ici, dans la mesure où nos confrères d’Au Lys bleu y ont déjà excellé, sous le mode du feuilleton-journal. Cette série de plusieurs épisodes commence ici, puis elle continue . Je pense que vous apprécierez cette lecture très sincère et tranchée !

Pour rappel, André Tardieu est un bourgeois de Paris propulsé sur le devant de la scène politique de la IIIe République, ayant été plusieurs fois député, ministre, président du Conseil. Il a marqué l’entre-deux-guerres républicain. Incarnant les principaux maux de son époque et de son milieu socio-économique et politique, il n’en est pas moins intéressant – bien au contraire !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *